Trouver la tranquillité au bord de la mer

st michel2

J’adore Paris : j’adore habiter dans une telle ville animée, avec beaucoup de monde et beaucoup de choses à faire. Néanmoins, j’aime aussi - de temps en temps - prendre une pause de la vie de la ville. Ce week-end, que j’ai passé au Mont Saint Michel et puis à Saint Malo, m’a donné une telle occasion de réfléchir : d’échapper, pour quelques jours, au chaos qui se trouve dans les grandes villes du monde.

Pour ceux qui ne connaissent pas le Mont Saint Michel et/ou Saint Malo, ce sont deux des plus beaux lieux en France. Le Mont Saint Michel est une ancienne commune française qui se trouve en Normandie, au milieu d’une baie où se trouve les plus grandes marées d’Europe continentale – ce qui a donné à l’abbaye de Saint Michel le nom d’un « îlot ». Saint Malo, en revanche, se situe dans la région Bretagne.
Avant notre départ, j’avais vu des photos de l’îlot de Saint Michel (qui étaient très impressionnantes !) mais je ne connaissais rien à propos de la ville de Saint Malo.  J'avais choisi le voyage pour voir le Mont Saint Michel et le deuxième jour, j'ai supposé, ne m'intéresserait beaucoup. Comme je me trompais ! Comme cela semble être le thème de ce blog (et de mon séjour ici à Paris), mes attentes ont été une fois de plus secouées. À Saint Malo, ville d’une histoire incroyable - y compris être la ville natale et le lieu de sépulture de Chateaubriand - m'a absolument bluffée ! Il était là, par la mer - mes cheveux flottant dans le vent fort et froid –avec vue sur la tombe de l'un des grands génies littéraires du monde - que j'ai trouvé mon moment de paix.

La France, une fois de plus, m'a donné un sentiment incomparable d'appartenance, de connexion, de bonheur. Bref, il est maintenant plus clair que jamais dans mon esprit - cinq mois ne suffisent pas. Je reviendrai !

mt st michel

Texte et photos, Brooke Robbins, Columbia College