Théâtre KINSHIP

Il y a quelques jours  je suis allée à un autre événement organisé de Reid Hall. Les étudiants ont été invités au théâtre. La pièce s'appelle "Kinship" et c'était joué au théâtre de Paris. Pour moi c'était très convenable parce que j’habite à dix minutes à pied du théâtre.
Je ne savais pas grand chose sur la pièce à part qu' Isabelle Adjani était une des actrices. C'était très cool pour moi parce que je venais de regarder "La Reine Margot" avec elle pour mon cours d'Academic Writing. Dans mon cours, le professeur nous a divisés en groupes et chaque groupe a dû prendre une œuvre et écrire un dossier. Un groupe avait pris "La Reine Margot" donc tout le monde a regardé le film et a écouté la présentation. Alors j'étais très intéressée à voir Isabella Adjani dans cette pièce après l'avoir vu dans un film.
Finalement j'ai bien aimé la pièce! Le thème était l'amour et le désir. La pièce n'a pas seulement traité la facette positive de l'amour mais s'est également focalisée sur les complications dans l'amour. C'est l'histoire de deux très bonnes amies très proches. Une de ces femmes a un fils et par hasard il commence à travailler pour l'autre femme (Isabelle Adjani). Personne ne se rend compte de cela parce que l'autre femme n'avait jamais connu le fils. Le fils et la femme tombent amoureux mais cela est compliqué par le fait que la femme est mariée et a des enfants. Cela crée une relation bizarre entre les trois personnages. La nature de ces trois relations est très différente : la relation entre la mère et son fils, la relation entre les deux amies, et la relation entre les deux amants (le fils et l’amie de sa mère). Elles produisent une juxtaposition intéressante. La pièce pose la question : quelle relation est la plus importante ? Aussi qu’est-ce qui définit le bien et le mal ? Est-ce que le discernement moral des deux amants pourrait être évité ou sont-ils impuissants à l'arrêter ?
Leur relation ne durera pas quand tout le monde se rend compte du lien compliqué entre les trois personnages. Les deux femmes cessent d'être amies et la relation entre le fils et la femme prend fin. C'était une pièce très s'interessante sur les conséquences de l'amour et du désir.

Ingrid Vatamanu, Barnard College