Rome : pour moi seule

D'habitude, je ne suis pas quelqu'un qui fait des choses à la dernière minute...

Cependant, ce week-end j'ai fait quelque chose d'un peu impulsif: après avoir appris la bénédiction que le pape donne devant le Vatican chaque année à Pâques, j'ai réservé rapidement un vol à destination de Rome. Pour être honnête, je me suis dit que j'étais folle ! Passer Pâques toute seule dans une ville inconnue  ... vaudrait-il vraiment la peine ? Je n'en savais toujours rien, même en montant dans l'avion. Cependant, dès mon arrivé à Rome, tous mes doutes ont disparu.

Mon vol ayant atterri très tard dans la nuit, j'ai dû réserver une voiture pour me ramener à mon hôtel. Sur le chemin, j'ai commencé une conversation avec mon chauffeur. Il m'a parlé d'une gelatería près de l'endroit où je me restais. J'ai eu faim après la nuit de voyage, donc je lui ai offert de lui acheter un gelato toute suite. Nous y sommes allées, j’ai mangé un très bon gelato de pistache et à la fin nous avons décidé de faire une promenade autour des sites majeurs de la ville. C’était une bonne idée parce que, grâce au fait qu’il était plus de minuit, nous avons vu les grands sites touristiques - la fontaine de Trevi et le Colisée, par exemple - sans les foules présentes à longueur de journée.

Comme si cet accueil à Rome ne suffisait pas, après mon court mais magnifique séjour à Rome (plus sur ce sujet à venir bientôt!) j’ai eu une idée. Mon vol de retour étant si tôt le matin, je devais partir de mon hôtel vers 6h du matin. 30 minutes plus tôt, j'ai pensé, ne ferait aucune différence. Alors, j’ai demandé à mon nouvel ami le chauffeur s'il serait prêt à venir me prendre 30 minutes plus tôt, de sorte que nous aurions suffisamment de temps pour voir la fontaine de Trevi, une dernière fois avant d'aller à l'aéroport. N’ayant jamais vu la ville si tôt de la matinée, il a accepté. Il est arrivé pour venir me chercher à 5:15, portant deux croissants pour nos petits déjeuners.

Ainsi j’ai passé mes dernières heures à Rome à admirer la fontaine Trevi et puis le Colisée - et je les avais tous pour moi !

 

rome2rome1rome

 

 

 

 

 

 

Texte et photos Brooke Robbins, Columbia College