Mademoiselle - Park Chan Wook - 2016

Mademoiselle

1. Mademoiselle (2016 Park Chan-wook) - sud-coréen
À l'affiche: Partout
L'un des cinéastes les plus provocants du monde, Park Chan-wook a présenté cette année son nouveau film, Mademoiselle, en compétition au Festival de Cannes, qui a reçu un bon accueil. Le réalisateur est surtout connu pour son film Old Boy, la deuxième partie de sa trilogie de vengeance, les films de Park Chan-wook sont souvent plein de perversion et de violence extrême, des éléments que Mademoiselle possèdent également. Mais derrière la dépravation dans son nouveau film, il existe une réflexion sur l'amour et la dépendance aussi puissante que celle sur le péché dans Thirst : Ceci est mon sang, 2009.
Mademoiselle est l'histoire d'une voleuse qui devient la servante de la nièce d'un bibliophile riche. La servante tente par tous les moyens de la rendre amoureuse d’un prétendant poli (en réalité un voleur) dans le but de lui voler son héritage immense. Le film est raconté en trois parties, et chaque partie apporte une nouvelle dimension de l'histoire. Le film est un jeu de la dépendance qui varie entre les deux femmes. Dans une scène, la nièce essaye de se pendre par un arbre quand la servante l'attrape avant qu'elle puisse tomber. La nièce révèle à la servante qu'elle a essayé de tromper la servante. La servante, en colère, laisse la nièce se pendre avant la sauver une nouvelle fois. La dépendance des deux femmes change de mains deux fois dans cette scène, ce qui met en évidence que la dépendance doit couler dans les deux sens pour que l'amour réussisse. La juxtaposition puissante de leur relation avec la perversité avide des hommes qui les entourent rend ce film mon préféré de l'année.

2. Taxi Driver (1974 Martin Scorsese) - américain
À l'affiche: Les Fauvettes jusqu'au 15 Novembre
Un chauffeur de taxi utilise la violence pour dénoncer la violence - lauréat de la Palme d'or en 1976

3. Le Salon de Musique (1958 Satyajit Ray) - indien
À l'affiche: La Cinémathèque Française le 26 Novembre à 19h00
Un vieil homme gaspille son argent, sa famille et sa vie à cause d'orgueil

4. Sunset Boulevard (1950 Billy Wilder) - américain
À l'affiche: Le Desperado jusqu'au 15 Novembre
Une vedette ancienne essaye de rattraper la célébrité avec l'aide d'un jeune scénariste

5. 2001: A Space Odyssey (1968 Stanley Kubrick) - anglais-américain
À l'affiche: La Cinémathèque Française le 30 Novembre à 20h00
Une réflexion sur l'effet du progrès de technologie et d'évolution sur l'humanité - co-écrit avec Arthur C Clarke

Texte Michael Thurston, Columbia University - Photo internet