La Dame aux Camélias

Merci Sharon pour ces très belles photos...
J'ai entendu dire que cette pièce de théâtre vous a laissé quelque peu perplexe ! Le mélange des genres, vidéo, théâtre, le jeu des personnages et la mise en scène ne vous ont pas "parlé"...

Qu'en est-il vraiment ? Nous avons hâte de lire vos commentaires...

 

Comments

Nous avons pensé que la pièce serait traditionnelle. En fait, la pièce était une représentation poststructuraliste. La pièce était un mélange de trois livres : La Dame aux Camélias, d’Alexandre Dumas Fils, L’histoire de l’œil, de Georges Bataille, et La Mission, de Heiner Muller. C’était vraiment horrible. Il y avait beaucoup de longs monologues, que je n’ai pas compris. La moitié du public a quitté le théâtre avant que la pièce soit finie. Je ne la recommanderai à personne.

C'etait tres interesant d'aller au theatre de l'Odeon et participer dans une soiree parisienne!

Avant de voir la pièce, j’ai compris qu’il y avait de très grandes différences entre le théâtre américain et le théâtre européen – j’avais le sentiment qu’en général, le théâtre européen était beaucoup plus avant-gardiste et provocateur que le théâtre américain. Mais je n’aurais pas pu prédire que la pièce m’étonnerait autant ! L’aspect qui m’a étonnée le plus était la représentation des Américains – ils sont arrivés au cours d’un intermède comique, comme les idiots du village. Même les accents que le metteur en scène avait choisis pour les Américains étaient intéressants – un homme avait un chantait des airs d’opéra sur la scène, parlait avec un accent comme « Betty Boop ». L'un dans l'autre, après la pièce, je me sentais comme une vielle dame, scandalisée par « l’art d’aujourd’hui ».

Je suis d'accord avec Lindsey. Ce que je n'aimais pas beaucoup était la vulgarité de la pièce. J'ai étudié l'art modern, qui essaye de choquer les spectateurs avec les dialogues et les images souvent très insultantes. Le problème avec La Dame aux Camélias est que ces choses choquantes ne servaient à rien, et la pièce n'était ni impressionante ni intérresante. Les personnes francaises qui étaient la ont pensé la même chose parce qu'ils ont quitté le theatre au milieu de la pièce.