Des pancakes pour tout le monde !

Je suis à Paris depuis environ trois mois, alors je pense qu'il est un bon moment pour réfléchir à mon expérience. Un récapitulatif de tout ce que j'ai fait ces derniers mois est un peu trop pour un seul article, donc je vais partager une partie de mon expérience qui était essentielle à ma vie parisienne : ma famille d'accueil.

J'habite avec une mère divorcée, son fils et leur chat dans un joli appartement dans le treizième arrondissement. Le quartier manque la belle architecture qui caractérise le vieux Paris romantique, mais il est rempli de restaurants et magasins asiatiques qui apportent leur propre charme (et goût !). Je passe beaucoup de temps chez moi ; ma chambre est douillette, le chat est super mignon et surtout j'adore ma famille.

La semaine passée, nous avons eu un « pancake brunch » à l'américaine. J‘ai cuisiné pour moi, ma mère d'accueil, mon frère d'accueil et une amie de la famille qui était venue seulement pour manger les pancakes. Grâce aux trois ans durant lesquels j'habitais à New York, le brunch est devenu ma spécialité. J'ai préparé les pancakes avec les pépites de chocolat noir et une compote de fraises. Tout était très bien reçu !

À mon avis, la situation du logement joue un rôle essentiel dans l'expérience des études à l'étranger et j'ai eu beaucoup de chance. Chez ma famille d'accueil je suis toujours à l'aise : je parle le français sans crainte de me tromper, j'essaie de nouveaux plats français et je partage ma culture aussi. L'idée de quitter mon petit cocon en mai me rend déjà triste, mais il y a une lueur d'espoir : ma mère d'accueil va venir aux États-Unis en octobre ! J'ai hâte de partager mon pays avec elle quand elle vient.

pancakes Article 6_photo

 

Texte et illustration, Maia Bix, Barnard College