Un homme et une femme

Un homme et une femme

1. Un homme et une femme (1966 Claude Lelouch) - Français
Un homme et une femme de Claude Lelouch, un grand succès à l'époque, a reçu la Palme d'Or au Festival de Cannes et deux Oscars pour le meilleur film étranger et le meilleur scénario. Il est devenu un film culte d'amour en ne montrant que les deux amants célèbres. Ce qui rend le film si puissant est le cadre petit : on ne quitte jamais les têtes des amants. Leur passé, coloré par l'émotion de l'époque, resurgit harmonieusement dans leur présent.

En partie pour économiser, en partie pour styliser, le film change librement entre noir et blanc et couleur. Il raconte l'histoire d'un homme et d'une femme, Anne et Jean-Louis, qui ont chacun un enfant au même pensionnaire. Ils se rencontrent quand elle rate sont train après avoir laissé sa fille au pensionnaire et demande à Jean-Louis de l'emmener chez elle dans sa voiture. Leurs époux sont morts, mais ils portent toujours leurs bagues de mariage. La mémoire du mari d'Anne surgit du cadre noir et blanc des deux veufs dans la voiture.
Ses flashbacks ne sont pas vraisemblables : pendant cette séquence entière, on n'entend qu'une chanson que le mari semble chanter à travers toutes ses mémoires. Comme une version heureuse de La Jetée, le passé n'existe que dans nos mémoires. Dans une scène, le couple déjeune avec leurs enfants dans un restaurant presque vide. Lelouch les laisse remplir le cadre et il supprime tout le son sauf les paroles des deux amants. Le film est remarquable par le monde dans lequel il vit qui ne s'égare jamais des vies et des têtes d'Anne et de Jean-Louis.

2. Reservoir Dogs (1992 Quentin Tarantino) - américain
Le premier film de Quentin Tarantino - une braquage de banque mal fait raconté par des flashbacks

3. The Good, the Bad, and the Ugly (1966 Sergio Leone) - italien-américain
Trois hommes cherchent un trésor enfoui dans l'ouest sauvage - avec Clint Eastwood et une bande sonore par Ennio Morricone

4. The Conversation (1974 Francis Ford Coppola) - américain
Palme d'Or en 1974 - une histoire de surveillance : surveiller et être surveillé- avec Gene Hackman

Texte Michael Thurston, Columbia University - Image internet