Street Bangkok Canteen & Bar

En Asie du Sud-est existe une culture riche de l’alimentation de rue. En Thaïlande, à Bangkok en particulier, les rues se transforment la nuit en marchés animés où l’on peut déguster une bonne variété de plats classiques à petits prix. On les aime pour leur commodité, pour leur ambiance et surtout pour leur nourriture goûteuse. Chez Street Bangkok Canteen et Bar, on a su reproduire ces éléments distinctifs à Paris pour donner l’occasion de vivre cette expérience singulière.

Quand on entre dans le restaurant, on est frappés tout de suite par les néons sur les murs : les bleus et les rouges forment un dragon coloré qui casse le noir et qui donne de la brillance. Il est possible de prendre des plats à emporter, mais il vaut mieux manger sur place pour profiter pleinement de l’atmosphère branchée et dynamique. Les serviteurs expliquent la carte, qui consiste en trois formules. On peut choisir soit le What Pho (10€), qui se compose d’une partie riz et une partie salade, soit le Sukhumvit (12€), qui comprend un plat chaud avec du riz, soit le Chatuchak (15€), qui consiste en une salade, un plat chaud et du riz. Toutes les recettes concoctées par le chef Ja Euarchukiati restent fidèles à la tradition de street-food thaïlandaise, servies en petites barquettes qui contribuent à l’ambiance détendue et animée.

Les rouleaux de printemps sont une bonne façon de commencer le repas, avec une fraîcheur légère due aux herbes et aux légumes dans la farce. Une multitude de textures et de saveurs éclatent et se mélangent dans la bouche : croquant et moelleux, sucré et salé, collant et lisse, ces contradictions posent un défi que les papilles relèvent avec intérêt. La sauce épicée pique la langue, ce qui pourrait être désagréable à ceux qui n’y sont pas habitués, mais cela contribue à l’ensemble des sensations qui rend le plat plutôt dynamique.
    
On craque également pour les travers de porc (1€ supplémentaire avec la formule), servis avec leur sauce barbecue façon thaï. Un peu pimentés, un peu sucrés avec des graines de sésame, ils sont cuits à température basse pour maintenir une texture bien tendre, la viande se décollant des os et fondant dans la bouche. Malpropre, c’est sûr, mais en se servant des petits gants que donnent les serveurs on peut éviter de salir ses vêtements. Si on veut éviter de payer 1€ de plus pour le porc, il est tout à fait possible de prendre des brochettes de poulet grillé au lait de coco servies avec une sauce satay faite maison. Aussi tendres que les travers de porc, le poulet, qui sent un peu le fumé grâce aux marques de cuisson sur la viande, agrémente bien la douceur, l’onctuosité et le bon goût de noisette de la sauce. 
    
Street Bangkok Canteen et Bar présente un mélange des éléments les plus représentatifs de la vie de nuit thaïlandaise. Le décor, le service et la nourriture créent dans l’ensemble un milieu unique et propice aux échanges amicaux et amusants. Certainement un bon plan pour un vendredi ou samedi soir entre amis.

Street Bangkok Canteen & Bar
13 Rue de la Roquette, 75011 Paris
Formules : Salade+riz 10€, Plat chaud+riz 12€, Salade+plat chaud+riz 15€, Desserts 5€
Sans réservation

Allison Yu – Columbia College