Retour à New York

À l’aéroport, je me retrouve avec une dissertation à terminer et quatre heures de retard. Tandis que les passagers s’ennuient, je me préoccupe avec mes devoirs qui demeurent, incomplets. Le retard semble avoir été prévu en ma faveur. Je termine mon dernier essai dans le cadre du cours Paris Noir. Un cours de plus qui se termine pour le semestre.

En effet, cette semaine entière semble avoir eu lieu selon mes préférences. Puisque mes parents vivent jusqu’à présent sur Long Island, mon voyage en direction de New York est une opportunité d’accomplir plusieurs missions à la fois. J’ai la chance d’être auprès de ma famille, mais aussi de retrouver mes repères – la ville, le métro, et, plus précisément, le campus de Columbia University. Avec une dissertation à rédiger pour Sciences Po, je me retrouve entouré de connaissances à Butler Library, la bibliothèque que j’ai fréquenté tout au long de mes cinq premiers semestres à Columbia. Je n’entends plus parler français autour de moi, et c’est là que je me rends compte que Reid Hall va me manquer. Cependant, il me reste plusieurs mois à Paris, car j’ai décidé de rallonger mon semestre en me préoccupant par un stage d’été.

retour_a_new_york-1_0.jpg

Texte et photo Judith Teboul - Columbia University