Les parcs de Paris

Nous voyons enfin des indices du printemps. Même si on a besoin d’un manteau, la pluie est moins pertinente et le soleil sort plus fréquemment, alors j’ai la possibilité de faire des activités dehors. J’habite près du Bois de Vincennes, et j'en profite pour y courir. Ce bois est vraiment énorme, et même si j’ai une carte des sentiers sur mon portable, je me perds quelquefois, et par conséquent, maintes fois je cours plus de distance que j’anticipais. Le weekend dernier, je suis allée au Bois de Boulogne, qui est de l’autre côté de Paris, pour visiter la Fondation Louis Vuitton qui est près du Jardin d’Acclimatation. Ce bois, comme le Bois de Vincennes, est un lieu calme et plaisant, comme un repos de la ville.

En grandissant dans une petite ville avec des bois et parcs, j’apprécie qu’à Paris, il y ait un nombre surprenant d'espaces verts qui sont éparpillés partout. Quand je me promène dans les bois ici, je me sens plus comme une partie de la communauté où j’habite, parce que ces lieux ne sont pas vraiment touristiques. Par contre, il y a beaucoup de familles et de gens seuls qui courent ou qui se promènent avec leur chien, comme au Riverside Park ou au Central Park à New York.

Avant mon cours à Reid Hall la semaine dernière, j’ai déjeuné au Jardin du Luxembourg devant le château, et je remarquais qu’il y a plusieurs bourgeons sur les arbres et les arbustes, parmi lesquelles certains sont déjà en fleurs. Je ne peux pas imaginer quand toutes les fleurs seront visibles et j’ai hâte de vivre Paris au printemps.

parc_0_0_0.jpg

Texte et photo Sapna Ramesh, Columbia University