Le Petit Dakar

Pour ceux qui aiment partir à la découverte d’une nouvelle culture au travers de la nourriture, qui préfèrent une variété de cuisines et qui ne se contentent pas des mêmes plats, jour après jour, Le Petit Dakar, un restaurant sénégalais dans le Marais, apporte un changement par rapport aux bistros français. Bien que le menu ne soit pas extrêmement vaste, le chef propose des plats authentiques et riches, goûteux et copieux, qui régalent les papilles. C’est une excellente initiation à la cuisine sénégalaise, au cas où il ne serait pas possible d’aller en Afrique.

Un classique incontournable qui fait partie du répertoire sénégalais (et de l’Afrique subsaharienne en général) est le mafé, une sauce crémeuse qui se compose du beurre de cacahuètes et de plusieurs épices, servie avec de la viande. Le chef du Petit Dakar suit une recette traditionnelle : on sent bien les arachides dans la sauce, mais leur parfum n’est pas trop écrasant. Le beurre de cacahuètes a souvent une texture épaisse, grasse et collante au palais, mais la sauce est lisse et crémeuse. Le goût des arachides est complété par les différentes épices qui rendent les arachides un peu moins puissantes. Si la sauce était un concerto, les cacahuètes composeraient la voix de basse et les épices formeraient la voix supérieure pour créer une harmonie euphonique. Séparément, les ingrédients sont trop forts, mais ils s’équilibrent ensemble. Le bœuf est parfaitement cuit, tendre mais pas trop gras, avec un peu de résistance sans être filandreux.  Le plat se mange avec du riz, ce qui ajoute une autre texture et adoucit la sauce.

Un autre plat inratable est le yassa. Comme le mafé, le yassa consiste en des ingrédients simples et économiques, mais qui créent une véritable symphonie de saveurs qui est vraiment étonnante. Des oignons, du citron, du cumin, de la moutarde, de l’ail et du curcuma sont ajoutés à un liquide pour créer un bouillon avec un goût fort mais qui est léger et même rafraîchissant. C’est grâce à ce bouillon que les cuisses de poulet restent succulentes et tendres, si tendres que la viande se détache des os à la fourchette.

Quand on mange au Petit Dakar, on sent que tous les plats sont faits avec amour. Il y a chez eux un désir de partager une culture, de faire découvrir aux Parisiens une cuisine remarquable. C’est une excellente façon de se gâter après une longue semaine de cours.

Adresse : 6 Rue Elzevir, 75003 Paris
À la carte : Entrées 7€-9€, Plats 16,5€-20€, Desserts 6€-7,5€.
Formule midi : 1 entrée + riz parfumé + 1 dessert
Réservations : par téléphone au 01 44 59 34 74 ou par e-mail petitdakar@gmail.com

Allison Yu, Columbia College