El Juanchito

La cuisine de l’Amérique Latine se distingue par ses saveurs riches et audacieuses qui surprennent avec l’intensité et l’unicité de chaque goût qui touche la langue. À Paris, il n’y a aucun autre restaurant comme El Janchito, où on a l’occasion de déguster des plats traditionnels colombiens et de vivre la vaste palette d’ingrédients et d’épices qui composent la cuisine colombienne. Dans le restaurant, on entend de l’espagnol ainsi que du français, ce qui en fait un milieu où on peut profiter d’un échange culturel. Avec des plats à moins de dix euros, il est possible de jouir d’un bon repas sans culpabilité.

Le décor n’est pas élaboré, mais plutôt douillet : les murs sont couverts de nombreuses affiches et de petits drapeaux pour donner le sentiment que l’on est en Colombie. Les serveurs sont amicaux et accueillants, toujours prêts à conseiller leurs plats et boissons préférés. Un bon assortiment de jus de fruits sont compris sur la carte, dont la guanábana (corossol) et le lulo (narangille), et tous les jus peuvent être composés d’eau ou de lait selon le goût du client. Le jus de goyave à base de lait est extrêmement onctueux, si crémeux que l’on dirait que la texture ressemble à celle d’une glace fondue. Même avec le lait, on sent bien la goyave et d’autres arômes tropicaux, ce qui témoigne de la fraîcheur des ingrédients. Attention à consommer lentement car il remplit bien l’estomac !

Si on veut jouir d’une expérience authentique, il n’y a rien de plus représentatif de la cuisine de l’Amérique du Sud que les bananes plantains. El Juanchito les sert avec des tomates et du fromage fondu pour créer une entrée savoureuse, une bonne façon de commencer le repas. Les bananes plantain ont une texture un peu comme des pommes de terre écrasées mais légèrement caoutchouteuse et granuleuse. La douceur est cachée par la quantité généreuse de fromage, collant et visqueux, qui recouvre les bananes plantains.

Chaque plat que propose le restaurant est copieux, mais le plus copieux est peut-être le bandeja paisa (17€). Consistant en des haricots rouges, de la banane plantain, du riz, une galette de maïs, de la viande hachée, de la poitrine de porc, une saucisse, un demi-avocat et un œuf au plat, cela peut suffire pour au moins deux personnes. C’est vraiment le meilleur de la gastronomie colombienne sur une assiette : la saucisse est succulente et savoureuse, la viande hachée est épicée et pas trop sèche, la poitrine de porc est croustillante à l’extérieur mais tendre à l’intérieur et les haricots rouges sont mous et nourrissants. Chaque élément a son propre goût et sa texture distinctive. Néanmoins, il ne faut pas les manger séparément : les grains de la viande hachée agrémentent bien la rugosité de la poitrine de porc et le riz, et l’avocat apporte une onctuosité qui unit le tout. 

El Juanchito est le restaurant colombien à Paris à ne pas rater : les saveurs vivantes et uniques raviront les papilles et les prix doux conviendront à tous les budgets. En effet, il a même réussi à attirer l’attention de la maire de Paris. Comme elle a dit, ce sont des restaurants comme El Juanchito, qui donnent à Paris son dynamisme culturel. 

El Juanchito 
69 Rue de la Folie-Regnault, 75011 Paris
À la carte : Entrées 4€-9,5€, Plats 13€-17€, Desserts 5€. Formule midi : Soupe, Plat du jour, café 9,9€. Formule soir : Boisson, Plat du jour, café 9,9€ (18h-20h uniquement)
Réservations : Par téléphone au 01 48 07 26 29

Allison Yu - Columbia College