Blog

Allées et Venues

Blog officiel du Columbia Undergraduate Programs à Paris

  • Aventures gourmandes dans le Pays Basque

    Le Pays Basque, dans l’extrême sud de France vers la frontière espagnole, est une destination touristique dont les plages majestueuses, les villages petits et charmants et la cuisine riche en fait un endroit inratable, à visiter au moins une fois dans la vie. On oserait même dire qu’il est possible de manger mieux dans cette région qu’à Paris : la scène gastronomique parisienne est bien développée, avec un nombre significatif de chefs et de restaurants, dont dix ont reçu trois étoiles du guide Michelin, mais ce qui est difficile, c’est de savoir où on peut trouver le meilleur rapport qualité-prix, surtout quand il s’agit de la nourriture française traditionnelle. Au Pays Basque, on a l’impression que, peu importe le restaurant où l’on choisit de manger, on peut toujours profiter d’un... Continuer à lire →
  • L'Opéra, un film dans les coulisses

    Il y a quelques semaines, j’ai commencé à voir des affiches pour le film L’Opéra dans les stations de métro. Comme j’ai déjà mentionné sur ce blog, l’opéra m’intéresse beaucoup.  Comme mon père était le directeur d’une organisation de l’opéra et ma mère était chanteuse d’opéra quand j’étais petite, je suis entourée par l’opéra depuis mon enfance.   Donc, les affiches pour L’opéra m’ont intriguée et j’ai décidé de faire un peu de recherche.  S’agit-il d’une histoire fictive ? Un enregistrement d’un opéra ? En fait, le film est un documentaire qui a suivi l’Opéra national de Paris pendant un an.  Sachant que je ne peux pas persuader mes amis d’aller voir ce film, qui n’est seulement qu’un documentaire sur l’opéra, un sujet assez spécifique, mais aussi qui est complètement en français et... Continuer à lire →
  • Street Bangkok Canteen & Bar

    En Asie du Sud-est existe une culture riche de l’alimentation de rue. En Thaïlande, à Bangkok en particulier, les rues se transforment la nuit en marchés animés où l’on peut déguster une bonne variété de plats classiques à petits prix. On les aime pour leur commodité, pour leur ambiance et surtout pour leur nourriture goûteuse. Chez Street Bangkok Canteen et Bar, on a su reproduire ces éléments distinctifs à Paris pour donner l’occasion de vivre cette expérience singulière. Quand on entre dans le restaurant, on est frappés tout de suite par les néons sur les murs : les bleus et les rouges forment un dragon coloré qui casse le noir et qui donne de la brillance. Il est possible de prendre des plats à emporter, mais il vaut mieux manger sur place pour profiter pleinement de l’atmosphère... Continuer à lire →
  • Le romantisme de Versailles

    Un trajet de 45 minutes de Paris sur la ligne du RER C, Versailles ne se trouve pas très loin de Paris, mais néanmoins, en entrant dans le château et les jardins, on a vraiment l’impression d’être déplacé.  Le week-end dernier, ayant un goût pour l’aventure (et aussi une invitation à y aller) je suis allée à Versailles. J’avais passé une journée à Versailles pendant l’été il y a trois ans, et bien qu’il soit très intéressant et que j’adore les jardins, j’avais trouvé que le château était trop bondé. Quand je suis allée à Versailles le week-end dernier, il y avait moins de monde, le château m’a beaucoup plus plu.   On a fait une visite guidée du château, ce qui a vraiment ajouté à l’expérience. Nous avons eu l’occasion de voir dans les chambres, auxquelles on n’a normalement pas accès et... Continuer à lire →
  • Bébés à la carte

    Texte écrit dans le cadre du cours Practicum II Je suis la mère d’un garçon et d’une fille comme de nombreuses femmes d’aujourd’hui. Les enfants sont à l’école et mon mari est au travail. Une grande peur m’a saisie ce matin quand je buvais du thé avec d’autres mères au foyer dans mon quartier où habitent les familles les plus riches de la ville : nous nous ressemblons à un degré effrayant. Avec les yeux bleus et les cheveux blonds, nous sommes aussi sveltes et grandes que nos filles qui se distinguent peu des femmes dans la publicité de 23andMe. Depuis 2013 où la société 23andMe a breveté une méthode de sélection des traits des bébés par des calculs génétiques, la génération de mes parents a réussi à créer une étiquette biologique des familles fortunées. Tous les enfants dont les parents... Continuer à lire →
  • Les bébés

    Texte écrit dans le cadre du cours de Practicum II On n’aurait pas dû légaliser les bébés à la carte. Si on ne l’avait pas fait, aujourd’hui on habiterait un monde plus juste. Il n’y aurait pas ces couples riches qui choisissent génome par génome leur progéniture parfaite. Si on n’avait pas mis un prix sur les gènes, les couples pauvres n’auraient pas besoin de choisir entre le chauffage et cinq points supplémentaire de QI. On sait maintenant qu’une société avec des bébés à la carte, c’est une société sans mobilité sociale, mais à ce moment-là, qui aurait voté contre l’amélioration de la race humaine ? Si on n’a pas légalisé le choix génétique, il ne faudrait pas décider avant conception si son enfant sera scientifique ou artiste, politicien ou chanteur. Ils auraient eu la possibilité de... Continuer à lire →
  • L'Auberge Aveyronnaise

    Dans le sud-ouest de la France se situe l’Aveyron, un département dans la région d’Occitanie, dont dix bourgs sont compris dans les plus beaux villages de France. Avec ses châteaux médiévaux, ses petits villages charmants et la verdure qui l’entoure, il est certain que cela vaut vraiment la peine de visiter ce joli coin de la France. Néanmoins, les paysages ne sont pas les seules attractions touristiques qui encouragent des étrangers à s’offrir un petit voyage dans une région qui n’est pas forcément très connue. Les gastronomes qui voyagent exprès pour profiter de diverses expériences gustatives seraient intéressés de savoir que la cuisine aveyronnaise est gourmande, généreuse et surtout réconfortante. L’Auberge Aveyronnaise dans le 12e arrondissement est le restaurant où il faut déguster... Continuer à lire →
  • Coincée - Une aventure souterraine

    Au début de ce semestre, je me suis rendu compte qu’en essayant de trouver (ou de créer) du bon dans les situations énervantes, je pouvais tirer le meilleur parti de mon expérience à Paris.  Et en effet, souvent les situations qui semblent au début comme des problèmes entraînent des expériences inattendues très sympas. C’était le cas quand j’étais coincée dans le métro. Je venais de mon TD à Tolbiac et j’allais en train chez moi. C’est un trajet d’une heure et 10 minutes que je fais, malheureusement, deux fois par semaine. Chaque mardi et jeudi, je prends la 14 à la 9 vers Pont de Sèvres. Ce jour-là, entre Gare de Lyon et Châtelet sur la ligne 14, tout d’un coup, le train s’est arrêté. Cela m’est arrivé à Paris beaucoup moins souvent qu’à New York.  Mais toujours, après le jingle de la... Continuer à lire →
  • Mirama

    On dirait qu’il est assez facile de trouver des restaurants chinois à Paris : on va toujours tomber sur des traiteurs asiatiques, qui proposent des raviolis chinois et des nems par exemple, si on se trouve dans quasiment n’importe quel quartier. Pourtant, ce qui est plus difficile, c’est de trouver un restaurant chinois authentique dans la capitale : les nems et les raviolis ne ressemblent pas toujours à la nourriture traditionnelle de l’Empire du Milieu. Il suffit donc de se lancer un défi : trouver un bon restaurant chinois à Paris, aux prix abordables et raisonnables, qui offre une bonne quantité de nourriture qui remplit bien l’estomac. Le restaurant Mirama, un restaurant chinois dans le 5ème arrondissement, satisfait-il ces exigences ? Pour commencer : un canard laqué à la cantonaise... Continuer à lire →
  • Trompe-la-mort

    Il y a quelques semaines, j’ai trouvé un concours de la Fondation BNP Paribas par hasard sur Facebook. Je me suis dit, pourquoi ne pas m’inscrire ? Donc, je l’ai fait…et j’ai gagné !  Ainsi, j’ai eu l’occasion de rencontrer la Directrice des costumes de l’Opéra national de Paris, Christine Neumeister, et d’aller à l’avant-première de Trompe-la-Mort, un nouvel opéra par Luca Francesconi à l’Opéra Garnier !   Pendant la rencontre, la Directrice nous a parlé, à nous gagnants (moi et d’autres jeunes gens), des démarches pour dessiner et fabriquer les costumes et les idées derrière celles de Trompe-la-Mort. Elle nous a aussi montré les dessins et les tissus utilisés. Ayant été entourée par l’opéra dès mon enfance grâce à mon père et ma mère, les deux travaillant dans le monde de l’opéra, cet... Continuer à lire →

Pages