Aquarius

Aquarius Aquarius, un film qui était réalisé par Kleber Mendonça Filho, était un film qui a été en compétition au festival de Cannes cette année. Je l’ai regardé récemment, mais je ne l’ai pas aimé. Malheureusement, je trouve que l’intrigue n’était pas assez développée et le film était trop long. Le scenario :  une femme qui refuse de déménager après que son bâtiment ait été acheté par une entreprise et qu'on lui demande de partir. Elle refuse et le temps-là, c’est le début d’une guerre entre les deux côtés, qui dure pour le reste du film. En gros, la phrase dernière est l’entière intrigue. L’histoire est qu’elle est vieille, alors elle ne veut pas déménager et quitter l’endroit ce qu’elle considère d’être sa maison, qui était construit des années 40. Heureusement, le tournage était très bien et j’aime bien la façon de représentation qui a été présent. Les plans étaient magnifiques et je crois que l’œuvre était vraiment belle à regarder. Il y a des scènes où la caméra était statique et le personnage principal a écouté à la musique en dansant, qui était l’activité le plus important pour elle dans sa vie. Ces scènes étaient vraiment incroyables et les techniques pour le tournage étaient nouvelles et captivantes. Enfin, j’aimerais si l’intrigue ait été plus définitive à la fin, mais à la place c’était une fin très ouverte pour l’interprétation et vraiment bizarre à cause de l’utilisation d’une métaphore avec des insectes qui dépassent le bâtiment et détruisent le bois. Texte Jennifer Schofield, U. of Penn - Image internet